menu
  • curve
    soins-medicaux-et-de-readaptation-enfants
    Soins médicaux et de réadaptation enfants
  • curve
    soins-medicaux-et-de-readaptation-adultes
    Soins médicaux et de réadaptation adultes
  • curve
    soins-de-longue-duree-et-gerontologie
    Soins de Longue Durée et Gérontologie

Nos domaines d'expertise

L’activité de l’établissement est répartie comme suit :

Des compétences pluridisciplinaires

L’équipe pluridisciplinaire des Capucins est composée d’environ 450 salariés (ETP) :

  • 24 médecins (+ 10 internes affectés tous les semestres)
  • 232 soignants dont 92 infirmiers
  • 70 personnels médico-techniques (kinésithérapeutes, APA, ergothérapeutes, diététiciens, orthophonistes, psychologues, psychomotriciens, neuropsychologues, assistants sociaux…)
  • 20 personnels sociaux et éducatifs
  • une centaine de personnels logistiques
  • 60 personnels administratifs

Chaque professionnel de santé du Centre est identifiable par son badge nominatif ou son identité marquée par un code couleur sur sa tenue professionnelle.

L’organigramme des Capucins

Veuillez cliquer ici pour voir le fichier PDF

 

Index égalité professionnelle Hommes/Femmes

Conformément à la réglementation, l’association Les Capucins a établi son index d’égalité professionnelle Hommes / Femmes pour l’année 2021 :

egalite-pro-homme-femme-capucins

 

Un plateau technique de rééducation performant

La spécificité d’un établissement de soins médicaux et de réadaptation spécialisés est de mobiliser de nombreuses compétences sur son plateau technique de rééducation, au sein d’une équipe pluridisciplinaire :

  • le service kinésithérapie et les activités physiques adaptées
  • le service ergothérapie
  • les services de neuropsychologie – psychologie – orthophonie – psychomotricité
  • le service diététique
  • le service social

Situé au rez-de-chaussée de l’établissement, le plateau technique est relié par 2 passerelles au bâtiment principal et se trouve à proximité du service d’hospitalisation de jour.

Conformément aux valeurs de l’établissement, les soins de rééducation s’inscrivent dans une prise en charge globale bio-psycho-sociale du patient. La participation du patient et de sa famille est également inscrite dans le projet de soins.

Les prises en charge se font en hospitalisation complète, de semaine ou en hospitalisation de jour sur prescription médicale. Elles sont soit individuelles, soit en groupe dans le cadre des programmes de rééducation. Les actes de rééducation sont spécifiques aux pathologies prises en charge.

La kinésithérapie

Suite à un bilan spécifique mettant en évidence vos capacités et vos déficits, le kinésithérapeute définit avec le patient des objectifs et fait le choix des techniques de rééducation les plus adaptées.

Le kinésithérapeute accompagne le patient tout au long du séjour pour optimiser ses capacités fonctionnelles dans des domaines aussi variés que la traumatologie, l’orthopédie, la rhumatologie, la neurologie, les pathologies cardio-respiratoires et vasculaires, etc…

Les séances de rééducation peuvent être faites sur le plateau technique de kinésithérapie ou en piscine (balnéothérapie).

Certains kinésithérapeutes interviennent également pour les missions « hors les murs » au sein de l’HAD (Hospitalisation à domicile) et de l’EMAE (Équipe mobile d’appui et expertise)

Les activités physiques adaptées

Les éducateurs en activités physiques adaptées interviennent pour optimiser la récupération et l’autonomie du patient.

Après évaluation, ils proposent des programmes de reconditionnement et de réadaptation en utilisant les activités physique adaptées. Ils agissent sur la fonction motrice, la physiologie et le psycho-social.

L’ergothérapie

L’ergothérapie a pour but de favoriser le maintien ou l’accession au maximum d’autonomie, dans le cadre d’une approche globale de la personne hospitalisée.

Les ergothérapeutes interviennent :

  • en hospitalisation complète
  • en hospitalisation de jour
  • en consultations
  • et au sein de services ouverts vers l’extérieur : HAD (hospitalisation à domicile), EMAE (équipe mobile d’appui et d’expertise), EAAR (équipe d’appui en adaptation et réadaptation), MDA (maison de l’autonomie).

La neuropsychologie – la psychologie – l’orthophonie et la psychomotricité

La neuropsychologie tente de comprendre et de prendre en charge les perturbations cognitives (compréhension), émotionnelles, comportementales et de la personnalité, suite à une lésion cérébrale et autres troubles neurologiques. Le neuropsychologue réalise des évaluations ainsi que des prises en charge rééducatives auprès des enfants et des adultes.

Il s’assure de la bonne compréhension des troubles de la part de l’entourage (familial, scolaire, professionnel, …) et de leur prise en compte par l’équipe soignante dans leur approche du patient au quotidien.

La psychologie clinique est fondée sur l’écoute et l’observation.

Le psychologue appréhende la personne dans sa globalité. Il participe au soutien psychologique du patient et de son entourage proche lors de la confrontation à la maladie ou au handicap.

L’orthophonie a pour but la prise en charge des troubles de la voix, de l’articulation, de la parole, des troubles associés à la compréhension du langage oral et écrit, ainsi que de la déglutition.

La psychomotricité une approche globale de la personne, qui se sert du corps comme médiation. Elle utilise toutes les possibilités de mouvement du corps, d’expression et de relation, avec pour objectif un mieux-être psycho-corporel.

Le psychomotricien aide le patient à trouver ou retrouver un équilibre, à mieux prendre conscience de son corps, à le maitriser dans son environnement, à en faire un instrument capable de s’exprimer et de communiquer. Il travaille en utilisant des techniques psychosomatiques (relaxation), gymnastiques (exercice d’équilibre et de coordination), sportives et artistiques.

L’établissement est doté d’une salle Snoezelen (espace spécialement aménagé pour recréer une ambiance propice à la détente).

La diététique

Les diététiciens interviennent dans tous les secteurs d’activité du Centre.
Au niveau de l’éducation, les diététiciens en soins animent régulièrement des ateliers. Ils contribuent également à l’élaboration des menus auprès de publics variés (enfants, adolescents, adultes et personnes agées) souffrant de diverses pathologies (surpoids, obésité, infarctus du myocarde , insuffisance cardiaque, AVC…).
Au niveau thérapeutique, ils prennent en charge des patients sous alimentations artificielles, dénutris, souffrants de troubles de la déglutition (adaptation des textures). Ils gèrent également des alimentations plus spécifiques comme le contrôle des apports en sels, en matière grasses, en résidus… Les diététiciens interviennent régulièrement dans l’Atelier des Saveurs pour élaborer des préparations culinaires avec les patients.

Le service social

Assistante_sociale_capucins

Le service social accompagne le patient dans sa reconstruction personnelle et familiale (médiation familiale, acceptation du handicap, soutien à la parentalité, aide aux aidants, etc…). Il écoute, soutient, accompagne, conseille ou oriente les personnes en fonction de leurs demandes et de leurs besoins.

Le service social intervient à la demande des patients, de leur famille, de l’équipe médicale ou paramédicale qui entourent la personne, et non de manière systématique.

 

Les programmes d'éducation thérapeutique du patient (ETP)

L’éducation thérapeutique du patient est un processus continu, dont le but est d’aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique. Elle fait partie intégrante et de façon permanente de la prise en charge du patient.

L’établissement est porteur de 5 programmes labellisés par l’ARS (Agence Régionale de Santé) :

  • Programme cardio : s’adresse aux patients après infarctus du myocarde ou aux patients insuffisants cardiaques
  • Programme respi : s’adresse aux patients insuffisants respiratoires et post-Covid
  • Programme RFR (Restauration Fonctionnelle du Rachis): s’adresse aux patients lombalgiques chroniques
  • Programme AOMI (Arthériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs) : s’adresse aux patients artéritiques sans ou avec amputation
  • Programme équilibre : s’adresse aux adolescents obèses (3e recours)

Les premiers programmes ont été labellisés en 2012 et les autorisations ont été renouvelées pour les 5 programmes en 2020.

Les professionnels des Capucins participent également à des programmes labellisés en partenariat avec d’autres structures :

  • Programme AVC (Avancer Vivre et Comprendre) en lien avec le CHU d’Angers : s’adresse aux patients ayant fait un accident vasculaire cérébral (AVC)
  • Programme NET-SEP en lien avec la clinique St Léonard et le CHU d’Angers : s’adresse aux patients ayant eu un diagnostic récent de sclérose en plaques (SEP)
  • Programme My-POP (My Parcours Obésité Pédiatrique) en lien avec le CHU d’Angers : s’adresse aux enfants et adolescents en surpoids

Par ailleurs, d’autres programmes non labellisés existent et fonctionnent aux Capucins :

  • Programme SEP (Sclérose En Plaques) : s’adresse aux patients ayant une SEP, en perte d’autonomie et/ou en difficultés de déplacement
  • Programme veinolymphoedème : s’adresse aux patients ayant un lymphoedème de membre (supérieur ou inférieur)
  • Programme RAC (Réhabilitation Améliorée après Chirurgie) : s’adresse aux patients avant une chirurgie digestive carcinologique (cancer du côlon et du rectum)
  • Programme Covid long : s’adresse aux patients ayant des symptômes après une infection au SARS-COV2 (fatigue, troubles respiratoires, neurologiques, douleurs)
Linkedin Logo